Le meilleur de la musique chrétienne francophone et anglophone !

Les clés de la progression efficace (partie 1)

Les clés de la progression efficace (partie 1)

Bonjour,

Attention: ceci est un article de fond, donc ne contenant pas de conseils pratiques, mais le lecteur sera invité à réfléchir sur le thème pour ensuite se poser les bonnes questions.

Dans cette nouvelle série d’articles, nous allons aborder les clés de la progression dans le chant en nous posant 3 questions:
- Quel type d’élève suis je?
- Suis je réellement prêt à prendre des cours?
- Comment tirer le maximum d’un enseignement?
Aujourd’hui, nous traiterons la première question:

Quel type d’élève suis-je?

Ayant été élève pendant des années, j’ai dû apprendre à gérer l’enseignement reçu de mes professeurs. Puis pendant plus d’une douzaine d’années d’enseignement et ayant eu des centaines d’élèves, j’ai appris une chose: devant le même cours, deux élèves ne progresseront pas à la même vitesse, quel que soit leur niveau. Certains élèves doués ou expérimentés progresseront parfois plus lentement que d’autres, moins doués, sans ou avec très peu d’expérience et inversement.  J’ai pu ainsi déceler 4 types d’élèves:

- les touristes, qui viennent en cours par intermittence,

- les joyeux, réguliers en cours, dont le temps de travail personnel est inférieur au temps de cours,

- les cohérents, dont le temps de travail personnel est à peu près égal au temps de cours,

- les passionnés, dont le temps de travail personnel est 2 à 3 fois supérieur au temps de cours.

Les touristes ont oublié qu’ils doivent s’impliquer pour progresser, bien qu’ils soient engagés pour une certaine période, ils se découragent rapidement à cause de la fatigue, du travail, de leur humeur…

Les joyeux comme leur nom l’indique, reçoivent l’enseignement avec joie, mais ne persévèrent pas chez eux en développant ce qui a été découvert en cours, ils progressent donc lentement et se découragent rapidement au bout d’un ou deux ans de cours.

Les cohérents, peu nombreux, s’inscrivent dans une réelle démarche de formation, mais n’arrivent pas toujours à être réguliers, ils ont aussi parfois un emploi du temps chargé, mais arrivent néammoins à dégager du temps pour travailler chez eux.

Les passionnés, extrêmement rares, voient à long terme, se donnent les moyens d’atteindre l’excellence, ils savent que le résultat de leur formation dépend d’eux et pas des circonstances environnantes. Les fruits de leurs investissements sont multipliés. Enfin, Ils ont compris cette simple vérité du travail personnel :

Celui qui travaille peu, progressera peu et celui qui travaillera beaucoup, progressera beaucoup, quel que soit son niveau.

En espérant que cela encourage aussi les moins doués.

Dans notre prochain article, nous verrons 5 points  permettant de déterminer si nous sommes prêts à nous investir dans une formation musicale ou non.

Cliquez ici pour recevoir gratuitement votre vidéo de conseils

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que "Top Music" existe et que tous ces chants, ces albums sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...